Je suis victime d’un accident de la route, que faire ?

0
41
VENTE ENTRE PARTICULIERS/CESSION DES PAPIERS DU VEHICULE

Excès de vitesse, accumulation de fatigue, alcoolémie élevée ou encore usage de stupéfiants, les causes d’accidents sont nombreuses. Plus le nombre de facteurs accidentogène est élevé, plus le risque d’avoir un accident sera important. En France, on dénombre prés de 72 199 personnes blessées sur les routes en 2014, et prés de 3469 personnes décédées des suites d’un accident grave de la route.

Dans cet article, nous allons vous prodiguer quelques conseils pour réagir et entreprendre les bonnes démarches en cas d’un accident de la route.

  • Remplir le constat amiable

C’est généralement la première étape qui constitue la déclaration de votre accident auprès de votre assureur.

Le constat amiable permet de rassembler tous les renseignements sur l’accident (les identités des personnes impliquées, les circonstances de l’accident, le nom des assurances).

Le constat amiable va permettre aux assureurs de déterminer la part de responsabilité des personnes impliquées dans l’accident et ainsi de pouvoir indemniser les personnes en conséquence, sous réserve de l’offre d’assurance à laquelle ils auront souscrit.

Une fois l’accident survenu, remplissez le constat amiable qui vous est remis par votre assureur. Attention cependant à rester authentique et conforme aux circonstances réelles de l’accident.

Le recto doit être rempli par les personnes impliquées dans l’accident, et le verso de manière individuelle, après quoi il vous faudra respecter un délai de généralement 5 jours pour l’envoyer à votre assureur.

  • L’indemnisation à l’issue d’un accident

L’indemnisation perçue dépendra de votre responsabilité, prononcée à l’issue d’un entretien entre votre assurance et celle des autres parties impliquées, ainsi que de la formule à laquelle vous avez souscrit. Ainsi une personne responsable d’un accident ayant endommagé son véhicule et possédant une assurance obligatoire « au tiers » ne percevra aucune indemnisation pour les préjudices matériels subis sur son propre véhicule. A l’inverse une personne assurée sous une garantie « tous risques » percevra une indemnisation quelles que soient les circonstances, et sa responsabilité.

Que vous soyez victime d’un accident ou non, le recours à un avocat spécialisé en droit routier comme l’avocate Alexia Decamps sur Paris (cliquez-ici pour vous rendre sur son site web) peut-être une solution efficace si vous souhaitez une indemnisation à la hauteur des préjudices subis. Les indemnisations négociées entre les assureurs sont bien souvent moitié moins onéreuses que celles pouvant être négociées par un avocat spécialisé qui saura vous défendre quelle que soit votre responsabilité.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY