Conseils pour construire une douche à l’italienne

0
1608

L’augmentation des loyers et des prix de l’immobilier en général poussent les locataires et les propriétaires s’orientent vers des logements de surface plus faible. Dans cette optique d’économie d’espace, les baignoires laissent place aux cabines de douche, et aux salles de bain à l’italienne.

 

Le principe « walk-in » de ces salles de bain les rends agréablement pratiques, avec le receveur au ras du sol. L’aspect hyper-simpliste de ce genre d’installation est très cohérent avec les tendances design et déco actuelle, et c’est aussi pour cela que beaucoup de foyers choisissent cette option. Néanmoins, avant d’entreprendre des travaux de construction de votre salle de bain, voici quelques conseils.

Fonctionnement d’une douche à l’italienne

Comme une baignoire traditionnelle ou une cabine de douche, la douche à l’italienne fonctionne à l’aide d’un siphon et d’une bonde. Le point important à noter dans ce cas est que, comme le receveur d’une douche à l’italienne est placé au ras du sol, il peut être nécessaire de prévoir une légère surélévation. Il faudra compter un minimum de 90 mm, ne serait-ce que pour la bonde. L’inclinaison du receveur est également importante, car c’est ce qui permet à l’eau de s’écouler vers le siphon. Lors de la mise en place de la surélévation, il faudra également penser aux canalisations, et faire en sortes que ces dernières aient un diamètre adapté.

Installer le receveur

Les plus téméraires peuvent construire le receveur eux-mêmes et le carreler, mais cela requiert un niveau de précision et de dextérité assez poussé, ce qui n’est pas à la portée de tous. Il est tout de même bien plus simple d’utiliser un receveur pré-fait. Il existe différents matériaux possibles pour la construction du receveur, le choix dépendra du rendu souhaité. Les receveurs en résine offrent un rendu particulièrement sympathique, proche de celui d’une roche noire, sans le poids ni la froideur de la pierre. Il est sinon possible d’opter pour les options acrylique ou grès, pour des aspects plus proches de la céramique.

Installer les parois

Une douche à l’italienne ne comporte que trois parois, dont l’une peut-être un des murs de la pièce. Les bricoleurs pourront se hasarder à monter un mur / une paroi en placo supplémentaire, mais le plus simple reste de mettre en place une vitre découpée sur mesure, comme ce que proposent des artisans comme Soglass, une entreprise de découpe de verre basée en Normandie.