La relation de l’homme avec un chien

0
65

L’homme et son chien ont vécu une grande histoire depuis, que l’homme a décidé d’en faire un animal de compagnie. Avec le temps, l’homme a su prendre soin de son compagnon, à lui faire suivre un traitement médical pour son bien-être. L’homme a même donné des droits aux animaux. Maltraiter un animal est passible d’une amende ou d’une peine d’emprisonnement. Cette proximité entre l’homme et son chien est due aux caractères dociles et affectifs de l’animal. Avoir un chien apporte énormément davantage à son propriétaire comme son développement social ainsi que sa santé. Il existe des dresseurs canins, qui entrainent les chiens à effectuer certaines tâches comme sauver des vies ou être acteur d’un film. 

Les capacités incroyables des chiens

Oui, les chiens sont des animaux, mais ils peuvent ressentir des émotions et des capacités cognitives. Ils peuvent ressentir la joie, la peur, tristesse, qui se présente parfois sous forme de geste ou des cris d’attention. Il est important d’essayer de comprendre ses émotions, car ils ne sont pas mesurables et différents de celui des hommes. Exemple, l’homme aime bien faire des câlins à son chien, alors que cela peut le stresser. Les chiens ont des capacités cognitives correspondantes aux psychismes du chien les permettant de traiter des informations issues de son environnement ou des évènements qu’il a vécus. Plusieurs études ont démontré que les chiens obéissent plus aux personnes qui lui portent le plus d’attention, par exemple à celui qui le nourrit. Un chien ne sait pas s’il a fait des bêtises ou pas, il se culpabilise en fonction du regard coupable de son maître et à l’orientation de son doigt. Il réagit aussi par les différentes réactions de son maître, par le ton de sa voix, l’expression de son visage. C’est par ses capacités que le dressage du chien est possible. Pour les têtes brulées, il existe des colliers permettant son éducation ; voir cette vidéo de collier dressage chien.

Les droits des animaux domestiques

Maltraiter un animal peut être un crime. Pour les protéger de toute forme de maltraitance, qui peut être traduite par la violence contre l’animal ou un manque de soins, l’homme a rédigé un droit des animaux, appliquer par la SPA ou la Société de protectrices des animaux pour la France. Elle a été créée en 1845 par Pierre Dumont Monteux. Depuis, cette société mène un combat éthique dans le but de faire cesser les cruautés infligées aux animaux en France. Poussé par la même idéologie, il existe dans le monde entier des réseaux pour la protection des animaux, vaillant à leur bien-être. Les animaux ont le droit de vivre, droit au respect, et l’homme en tant qu’animal n’a pas le droit d’enlever une vie… il faut considérer que toute vie est importante, pas seulement ceux des êtres humains. La déclaration universelle des droits de l’animal a été prononcée solennellement à Paris le 15 octobre 1978, à la Maison de l’UNESCO. Les textes ont été révisés par la ligue internationale des droits de l’animal en 1989 et ont été rendus publics en 1990.