Douleurs chroniques : conseils pour les soulager

0
326

Il est difficile de comprendre la douleur de l’autre et lorsqu’on l’a ressent elle est difficile à décrire.  On se rappelle tous un mal de dos intense suite à un mauvais mouvement ou, pour certaines, les terribles souffrances de l’accouchement.  Heureusement, la douleur s’oublie vite et ne laisse généralement pas de trace à long terme, bien que tout le monde se rappellera que du feu c’est chaud !  Lorsque l’on connaît la cause de la douleur on peut l’éviter, dans ce cas ça va.  Par contre pour certain, la douleur est un combat quotidien.  Les personnes souffrant de douleurs chroniques connaissent rarement la source de leur souffrance et cela affecte leur vie en entier.

Les personnes affectées par des douleurs chroniques pourront en souffrir pendant des mois, pour certains celle-ci durera des années.  Selon les observations de personnel en santé comme les préposées aux bénéficiaires œuvrant auprès de ces personnes, les douleurs chroniques privent le malade de plusieurs joies de la vie et sont, la plupart du temps, handicapantes.  Des retombées sociales, familiales, financières et émotionnelles en découlent et bien des gens voient leur vie s’écrouler suite à des douleurs de source inconnue qui ne partent pas.  Heureusement cependant, la recherche a permis de découvrir des méthodes efficaces pour soulager la douleur et retrouver une certaine qualité de vie.

La médication

Devant l’urgence de la situation, des recherches poussées sont effectuées pour perfectionner chaque jour les médicaments permettant de réduire la douleur tout en maintenant faibles les effets secondaires en découlant.  Malheureusement, la médication disponible à ce jour tel que l’acétaminophène ou les relaxants musculaires ne sont pas suffisant pour soulager complètement et à long terme les douleurs chroniques et les effets secondaires demeurent nombreux.

Fumer du pot

Récemment, le cannabis a été autorisé au Canada pour soulager les malades chroniques et les personnes en phase terminale.  Cette médication « naturelle » est encore au stade d’essais et hautement réglementée, mais semble pour le moment avoir des effets positifs chez les consommateurs présentant des douleurs chroniques.  Rappelons cependant les effets négatifs à long terme dont la dépendance, l’apathie et le désengagement causés par la consommation de cannabis.

La psychothérapie

Il est reconnu par la médecine que les douleurs chroniques sont en partie d’origine mentale.  Vous est-il déjà arrivé d’avoir prétexté un mal de tête pour vous substituer à une activité et de finalement souffrir de ce dit mal de tête ?  À force de songer qu’elles ont mal, les personnes affectées finissent par croire qu’elles souffrent de façon permanente sans prendre conscience des moments d’accalmie.  De plus, vous vous en douterez, les personnes souffrantes, à force de privations et de douleurs, finissent par souffrir également de dépression et en viennent à avoir des idées suicidaires.  Un psychologue est alors nécessaire pour aider à passer ce moment difficile.

L’écoute et le support

Les personnes bien entourées vivent mieux leur maladie et s’en sortent plus facilement.  Il importe donc pour les personnes affectées de douleurs chroniques d’accueillir tout le support offert que ce soit de par la famille, les amies, les préposées aux bénéficiaires ou toute autre aide extérieure.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY