Une nouvelle personne arrive à la maison, vous avez besoin d’un bureau. La transformation de votre garage en pièce à vivre est une bonne solution pour agrandir votre maison à un coût raisonnable. Attention toutefois à bien penser votre projet.

Le cadre légal

Le plan d’occupation des sols décide de la la densité de construction possible. Il vous faut vous informer à la mairie du coefficient d’occupation des sols (COS) pour votre terrain. En multipliant ce coefficient par la surface de votre terrain vous aurez la surface habitable maximum que vous pouvez occuper. Si vous ne dépassez pas le seuil, aucun souci, mais si votre surface totale excède 170 m2 , vous devez faire appel à un architecte.

Le permis de construire et le problème du stationnement

Pour plus de 20 m2, un permis de construire doit être déposé ; entre 10 et 20 m2 il suffit d’une déclaration préalable. Sous 10m2, rien ne vous sera demandé. Enzone PLU, le permis de construire peut être remplacé par une déclaration préalable, renseignez-vous à la mairie.
Si vous transformez votre garage en pièce à vivre, vous supprimez une place de parking. Au cas où le PLU impose une place de parking par habitation, il va vous falloir recréer cette place sur votre terrain, dans le cas contraire vous pourrez être soumis à une taxe.

Isolation chauffage et éclairage

Après avoir vérifié qu’aucun matériau désormais prohibé, plomb ou amiante, n’est présent dans votre garage, cas auquel il faudrait songer à l’éliminer ou le remplacer, songez à l’isolation. Les garages en sont le plus souvent dépourvus, mais pas toujours si ils sont intégrés à un corps de bâtiment ancien. Il faut voir au cas par cas, pour choisir entre isolation sur les parois extérieures pour garder l’espace maximum, isolation par l’intérieur, ou  isolation sous toiture .Si vous avez un chauffage par chaudière, un simple raccordement suffit. Autrement un chauffage électrique moderne est en général la bonne solution.

Une ouverture supplémentaire, porte, fenêtre, fenêtre de toit peut être indispensable ou agréable pour apporter de la lumière . Pour effectuer ce percement, vous devrez identifiez le mur porteur et respecter les distances légales de 90 cm eu droit et 60 cm en oblique vis à vis de vos voisins.

Pour finir, songez au caractère que vous voulez donner à la pièce ajoutée. Les volumes de base des garages sont en général peu avenants, alors songez à une cloison pour fluidifier les volumes. Et puis la porte de garage presque toujoursl peu esthétique, vient jusqu’au sol. En la remplaçant par une belle baie vitrée à porte coulissante, et en soignant son aménagement on obtient des résultats très sympathiques.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY