Quel mode de garde pour bébé ?

0
119

À la fin du congé de maternité, le choix du mode de garde de bébé est une tâche difficile pour les mamans. Heureusement qu’à nos jours, de nombreux choix se présentent à nous pour laisser bébé en toute sécurité telle que baby sitting dans le 92. On peut faire appel à des baby-sitters, des crèches également reçoivent des bébés dès 3 mois, et il existe même des parents qui augmentent leur disponibilité au travail.

Des parents qui sacrifient leurs carrières pour garder leurs bébés

Par peur de confier leurs bébés en bas âges à des inconnues ou dans des crèches qui risquent de maltraiter leurs bébés. Des mamans arrivent à sacrifier leur travail pour se consacrer à élever leurs enfants. Elles optent parfois pour le congé parental et mettent en pause leur carrière.

En chiffre, on peut dire que 65% des enfants de moins de 2ans sont gardés par des membres de la famille ou des proches tels que les grands-parents, leurs propres parents, etc. 15% sont gardés par une assistante maternelle agréée, 10% partent en crèche, 2% de bébés sont gardés par une nounou et 3% choisissent d’autres modes de garde comme baby sitting 92.

Lorsqu’on reprend le travail, il est important de pouvoir à quelqu’un de confiance comme baby sitting 92 où les enfants seront entre de bonnes mains et apprendront de langues étrangères comme l’anglais. Les baby-sitters de ce site sont des experts et ont reçu des formations sur la garde des enfants.

Toutefois, si vous souhaitez que les enfants soient préparés à la vie en collectivité afin qu’ils puissent se socialiser avec les autres enfants. Il existe d’autres modes de gardes d’enfants plus appropriés.

Les crèches :

Beaucoup de parents optent pour les crèches même si la réservation pour ces derniers est souvent complexe puisqu’il faudra réserver la place du bébé au 5e mois de grossesse. Les places en crèches sont les plus convoitées que pour certaines crèches, il faudra même inscrire le bébé sur la liste d’attente dès la conception. Le nombre de places en crèches reste insuffisant par rapport à la demande malgré la création des microcrèches. Ces derniers sont issus du développement des crèches associatives qui sont également dites « familiales »

La crèche collective :

La crèche collective réunit l’ensemble des structures d’accueil collectif de la petite enfance comme les crèches d’entreprises, les crèches municipales, les micros-crèches, etc.

Une équipe comprenant un directeur, des professionnels de jeunes enfants tels que des auxiliaires de puériculture et des éducateurs assurent la prise en charge des enfants. L’équipe se charge de la vie quotidienne de l’enfant. Ils s’occupent des repas, des activités, des soins et même du bien-être des enfants. Les parents sont plus rassurés d’envoyer leurs enfants en crèche à cause du gage de confiance en terme de qualification du personnel ainsi que l’équipement adapté pour les tout-petits. En général, les crèches ouvrent ses portes de 7h à 18h30 du lundi au vendredi. Toutefois, quelques crèches proposent des horaires élargis dont de 6h à 20h, voire 23h et le samedi.

La crèche familiale

La crèche familiale également appelée « service d’accueil familial » est un système dont des assistantes maternelles agréées peuvent accueillir un à quatre enfants dans leur domicile. Les assistantes maternelles sont supervisées par le personnel de la crèche. Aussi, les assistantes maternelles et les enfants vont dans les locaux de la crèche familiale pour des activités et des jeux pour renforcer l’éveil des enfants.

Les crèches parentales ou associatives

Les crèches parentales sont des espaces pour favoriser l’éveil des enfants en impliquant les parents. Au sein d’un petit groupe et ce qui le différencie d’une structure collective classique, les parents participent à l’organisation de la crèche.

Les nounous ou assistantes maternelles

La recherche d’une nounou nécessite parfois beaucoup de persévérances, car il faut trouver la « perle rare ». Trouver quelqu’un de confiance pour confier son enfant n’est pas facile et est un critère extrêmement important. Aussi, il faut que toutes les conditions de la nounou et des parents se coïncident : horaires, budget, qualité personnelle et compétences. L’avantage de prendre une nounou est que les horaires sont beaucoup plus souples que dans une crèche. D’autre part, l’environnement est plus calme qu’à la crèche. Les enfants sont moins nombreux qu’à la crèche et il y a donc moins de maladies contagieuses. Ce nombre d’enfants est crucial même si les enfants ont besoin de la compagnie d’autres enfants pour se développer et se socialiser.

L’employée à domicile

Une employée à domicile est une idée si l’on veut garder l’enfant dans son univers familier comme ses jouets, son lit et ses différents repères. Cette solution facilite l’organisation des parents, car il n’y a pas de course pour déposer le bébé à l’assistante maternelle ou à la crèche le matin, le bébé n’est pas exposé aux maladies contagieuses. Toutefois, l’employée présente un risque pour l’enfant, car il risque de devenir un peu solitaire et risque de ne pas savoir communiquer et jouer avec d’autres enfants surtout si l’enfant est unique sans frère et sœur.

La solution à ce souci de solitude est d’opter pour la garde partagée dont trouver une famille dans la même situation et trouver une entente d’alternance de la garde des enfants dans votre domicile et des autres parents.

Une entreprise de baby-sitting à Paris

Une baby-sitter est une personne qui s’occupe des enfants quand les parents ne peuvent pas les garder pendant un moment ou les heures de travail. Elle peut dans ce cas garder vos enfants chez vous ou chez elle selon votre convenance. Certaines d’entre elles pourront même apporter de l’éducation et des soins adaptés au stade correspondant à l’enfant si vous les choisissez dans les entreprises de baby-sitting dans le 92. Le choix de recruter une baby sitter peut présenter des avantages, mais également des inconvénients. Afin de connaitre davantage sur ce sujet, voici quelques conseils qui pourront vous éclairer sur le bon choix de baby sitter ou l’entreprise de baby-sitting 92 le plus approprié.

Le baby-sitter s’occupe donc de la garde des enfants jusqu’à l’âge scolaire, voire même le secondaire. De nombreuses familles confient leurs enfants aux entreprises de baby-sitting 92 pour la convivialité qui s’y trouve, les enfants fondent dès leurs bas âges de l’amitié, de la responsabilité, et le plus important c’est qu’ils se sentent chez eux. D’un point de vue pratique, l’emploi du temps et horaire de baby sitting 92 est flexible qui est l’un des plus grands avantages de cette entreprise. Cependant, comme tous les autres moyens de gardes, les parents sont invités à suivre les organisations internes fixées.