Les éléments à connaitre sur le dressage des chiens guides d’aveugles

0
349

On recense plus de 1,1 million d’associations à but non lucratif en France. Quelques-unes se sont données pour mission de soutenir les personnes qui souffrent d’une déficience visuelle. Elles s’occupent notamment du dressage des chiens guides d’aveugles. C’est une opération bien plus difficile qu’il n’y parait.

Comment se déroule le dressage d’un chien guide d’aveugle ?

Le dressage commence souvent dès les 6 premiers mois de la vie du chiot. Le maître-chien lui apprend les règles de base pour qu’il soit obéissant et serviable.

Durant cette phase, les récompenses alimentaires sont admises. Néanmoins, il faudra  adopter d’autres stratégies peu après. Effectivement, le chien ne doit pas être habitué à recevoir des croquettes pour avoir bien agi. Puisque son futur maître sera aveugle, il est important qu’il se comporte correctement sans rien attendre en retour. Ce détail rend la tâche particulièrement difficile.

Pendant la phase dite de socialisation, l’animal sera emmené dans des lieux très fréquentés. Il doit rester calme en toute circonstance et ne pas se laisser distraire. Il faut qu’il apprenne à refréner ses instincts. Le chien a  tendance à fuir ou à avoir peur en présence d’une foule animée. Toutefois, lorsqu’il accompagnera son futur maître, il ira dans de nombreux endroits très bondés.

Les dons et les legs : des ressources vitales pour les associations

Les associations permettent  aux non-voyants  d’adopter gratuitement  un chien spécialement dressé pour les assister au quotidien. Néanmoins, il  y a lieu de signaler que le dressage de cet animal s’étale sur plusieurs mois voire des années. Cela nécessite un budget allant de 17 000 à 25 000€. Dans ce contexte, les établissements qui s’en chargent dépendent de la générosité des donateurs.

Heureusement, de nombreux  philanthropes  ont décidé de soutenir une association de dressage de chiens guides d’aveugles. Tout le monde est encouragé à faire de même. Pour ce faire, il faudra faire un legs en ligne, notamment sur legs.chiensguides.fr. Un legs universel et un legs à titre particulier permettent à ces organisations de fonder de nouveaux centres de dressage. Les plus motivés peuvent aussi devenir des bénévoles. Afin d’apporter  leur contribution, il suffit de visiter les plateformes sur lesquelles ces associations collectent des fonds.