L’art de la danse

0
326

La naissance de la danse reste toujours un sujet obscur, l’époque où l’homme a commencé à danser demeure incertaine.

On constate tout de même que l’évolution de notre espèce a contribué à son développement. Des peintures rupestres de plus de 20 000 ans, des documents écrits et picturaux attestent l’existence de danses primitives. La danse s’étend à travers le monde et tous les peuples de chaque continent la pratiquent.
Des aborigènes d’Australie aux Khoi-san d’Afrique, des Égyptiens aux grands romains, la danse a traversé toutes les époques sans s’éteindre. Aujourd’hui, la danse s’est profondément intégrée dans la société. Elle intervient dans chaque moment, cérémonie (naissance, remise de diplôme…) et fournit également une opportunité de rencontre entre les jeunes de sexes opposés.

L’expression des mouvements dans la danse

La danse se fonde soit sur un ensemble de mouvements démunis de significations comme les danses folkloriques européens, soit sur une gestuelle symbolique comme les danses asiatiques. Elle n’est pas seulement une suite de mouvements que le corps effectue en rythme avec la musique, c’est aussi un art. Elle permet d’exprimer des idées ou encore des émotions, et peut raconter une histoire.
En tout cas, chaque peuple danse de manières différentes et selon leur mode de vie. Le corps effectue plusieurs actions (se courber, s’étirer, sauter, tourner) pour ainsi créer une infinité de mouvements. Les capacités physiques se développent avec un entraînement persisté et spécifique qui varie selon la culture. Les accessoires viennent également accroître ces capacités comme les chaussons de pointe ou les échasses.

Les fondements de la danse

La technique de la danse s’appuie sur quelques éléments fondamentaux : l’espace, le temps, le poids du corps et l’énergie. La danse procure un sentiment qui unit un groupe animé par le même rythme. Elle est également un moyen thérapeutique pour aider les patients à exprimer ce qu’ils ressentent. En général, il existe deux types de danse. Les danses de participation accompagnent les travaux, les cérémonies religieuses et les divertissements. Elles ne sont pas très compliquées et se présentent faciles à apprendre.
Les membres de la communauté y peuvent participer avec une forme simple et des pas répétitifs. Les danses qui sont représentées devant le public sont réalisées dans les lieux de spectacles. Les danseurs sont des professionnels et leur branche est un art. Ces danses sont compliquées et les mouvements effectués sont difficiles. Elles demandent un entraînement tout particulier.

Cours tango argentin Paris : A paris il existe des cous adaptés à toute catégorie d’apprenti. En effet, il y a des niveaux qui pourront aider chaque élève à trouver sa vocation dans la danse. Parmi ces cours, il y a les niveaux débutants, le niveau intermédiaire ainsi que les cours avancés. Dans chacun de ce niveau, les professeurs sont à l’écoute afin de pouvoir favoriser toutes les leçons durant l’apprentissage. Ce sont tous des cours du soir pour que tout le monde puisse apprendre sans nuire activité quotidienne.

En finissant les cours de danse chez Tango Argentin Paris, les apprentis danseurs peuvent être certains de maitriser l’art du Tango. Ils seront parfaitement aptes à réaliser diverses figures tout en accentuant leur fluidité pendant quelques minutes de danse. Les enseignants experts peuvent offrir divers mouvements, sur laquelle les élèves pourront copier afin de trouver l’inspiration dans leur réalisation.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY