Chambre d’enfant : comment lutter contre les acariens ?

0
88

Vous avez remarqué l’apparition de quelques petits boutons ou votre enfant se plaint de démangeaisons au réveil ? Il se peut qu’il ait développé une allergie aux acariens. Il faut dire que ces petites bestioles adorent tout particulièrement se nicher dans les coutures des draps et les matelas. Comment éviter leur propagation et ainsi, assurer de bonnes nuits de sommeil à l’enfant ? Nos conseils.

Éliminer les nids à poussière

La poussière s’infiltre partout et vous aurez beau épousseter la tête de lit, la table de chevet et le sol, sachez qu’il peut en rester dans les tapis, les rideaux et même les peluches. Ce qui fait qu’autant que possible, vous devrez éviter de poser de la moquette au sol dans la chambre d’enfant ou de gros tapis à poil long. Préférez un revêtement en vinyle où les acariens ne pourront pas s’accrocher.

Lorsque vous faites la chasse à la poussière, utilisez un chiffon humide qui va capturer les petites particules au lieu d’un chiffon sec qui ne fera que les survoler. Les gros nounours et les peluches en tout genre ne doivent pas non plus trainer sur le lit. Lorsqu’ils ne jouent pas avec, rangez-les dans un coffre à jouets hermétiques où ils ne seront pas les proies de la poussière. Pensez également à les passer à la machine régulièrement à une température de 60 °C et à les sécher à l’air libre. L’autre astuce est de les placer au congélateur pour limiter la prolifération des acariens.

Choisir des linges de lit traités anti-acariens

En ce qui concerne le choix des linges de lit, optez pour des parures de lit traitées anti-acariens.  Dans l’idéal, misez sur de la soie ou encore du coton bio. Évitez les rembourrages de couette et d’oreillers en plumes et privilégiez les rembourrages en synthétique. Les duvets d’oie traités anti-acariens sont tout aussi indiqués, car ils ne retiennent pas la poussière.

Côté matelas, l’idéal est d’investir dans un produit traité ou du moins de l’envelopper avec une housse anti-acarien. Cette solution permet notamment d’empêcher l’enfant d’être en contact avec les allergènes. Le sommier quant à lui doit être à lattes au lieu d’être tapissé afin d’éviter que les acariens y fassent leurs nids.

Pour ce qui est de leur entretien, encore une fois, privilégiez le passage à la machine à haute température. Versez également quelques cuillerées de bicarbonate de soude ou d’huiles essentielles sur votre matelas et votre sommier. Cela aura pour effet de retarder l’apparition des acariens et limite leur prolifération.  Pensez par ailleurs à aérer votre lit tous les matins pendant une dizaine de minutes et laissez sécher votre couette au sol au moins deux fois par semaine.

Aérer la pièce et contrôler la température ambiante

Pour éviter la prolifération des acariens, il est impératif de réguler la température de la chambre des enfants. L’on sait que ces petites bêtes apprécient les environnements humides donc pour éviter qu’ils y trouvent leurs aises, il faut s’assurer que le taux d’humidité ambiante ne dépasse pas les 55 %. Dans l’idéal, faites en sorte que la température de la chambre soit entre 18 et 19 °C.

Vous pouvez utiliser un humidificateur d’air, mais veillez à ce que l’air ne soit pas non plus trop asséché, car cela risque d’irriter les voies respiratoires. Enfin, aérez bien la pièce pendant la journée pour évacuer l’humidité et faire entrer l’air frais.