Ce qu’il faut savoir sur le métier d’épaviste

0
138
le métier d'épaviste

Souhaitez-vous exercer le métier d’épaviste ? Ou bien, avez-vous tout simplement envie d’approfondir vos connaissances sur cette activité? Si tel est le cas, vous verrez dans cet article tout ce que vous devez connaître à ce sujet.

En quoi consiste le métier d’épaviste ?

Un épaviste est un professionnel qui récupère les véhicules hors d’usage, plus communément désignés sous le sigle V.H.U afin de les mettre à la casse et de les recycler pour obtenir d’autres objets métalliques. Formulé autrement, il s’agit d’une personne chargée de vous débarrasser de votre épave. Auparavant, ce métier était plutôt connu sous le terme de « casse automobile»  mais avec les progrès de modernisation, surtout sur le plan écologique, cette dénomination n’est plus trop employée de nos jours.

Ainsi, vous pouvez faire appel à cet épaviste si vous avez une voiture totalement amochée, suite à un accident de circulation par exemple, ou encore dans le cas où un véhicule trop vieux prend toute la place dans votre garage. Ce professionnel se fera un plaisir de vous libérer plus d’espace dans votre propriété. Il va sans dire que cette opération vous sera facturée selon les tarifs proposés par l’épaviste. Toutefois, vous pouvez également bénéficier d’un enlèvement d’épave gratuit et rapide. En effet, il y a certains professionnels travaillant dans des centres VHU agrées lesquels vous débarrassent de votre vielle voiture sans vous prendre le moindre centime. Bien évidemment, pour recourir à leurs services, il convient de prendre rendez-vous au préalable et de remplir diverses formalités administratives.

Quelle formation suivre pour devenir un professionnel épaviste ?

Sachez qu’il est maintenant plus facile d’accéder à cette formation pour devenir épaviste. À titre d’information, avant 2014, il n’y avait encore aucune formation initiale dédiée à l’exercice de ce métier, rendant difficile le recrutement de personnels dans les centres VHU. Mais à présent, le parcours « recycleur » a été proposé dans le cadre d’une licence professionnelle en OMSA ou Organisation et Management des Services Automobiles, en parallèle avec les parcours après-vente. Ainsi, toute personne souhaitant exercer ce métier d’épaviste devra suivre cette formation universitaire. Seulement, pour pouvoir adopter ce parcours, il faut bien évidemment être titulaire d’un bac+2 que ce soit un DUT ou un BTS techniques ou industriels, ou encore un bac+2 à orientation commerciale.

Qu’en est-il du salaire moyen d’un épaviste ?

En début de carrière, un épaviste gagne en moyenne 1500 euros par mois. Ce salaire peut évoluer au fil de ses années d’expérience. En effet, un épaviste expérimenté pourra être promu au poste de chef d’équipe gérant les services d’enlèvement d’épave dans son secteur.

Quels sont les avantages et inconvénients du métier ?

Le métier d’épaviste  comporte de nombreux avantages, ne serait-ce, que sur le domaine de la gestion écologique des biens. En effet, l’enlèvement d’épave contribue à la dépollution de l’environnement ainsi qu’au projet de développement durable. Il faut savoir que ces V.H.U représentent un réel danger pour ses environs étant constitués de matériaux et de substances très toxiques. On peut faire mention, par exemple, du carburant, de la batterie, du liquide de refroidissement. En dehors de cette action écologique entreprise par l’épaviste en se débarrassant de ces objets polluants, il y a également le procédé de « recyclage ». Cela permet, entre autres, la récupération des matériaux secondairement transformables et  pièces automobiles encore utiles (accessoires pneumatiques, autoradios …).

Cependant, il y a également certains inconvénients auxquels ces travailleurs mécaniques doivent faire face. Il s’agit, notamment, de l’exposition à ces différents produits toxiques cités précédemment lesquels sont pour la plupart très cancérigènes.