Bricolage et travaux de vitrerie : quelques outils indispensables à avoir

0
509

Il y a des siècles de cela, l’essentiel de l’outillage sommaire d’un vitrier se résumait à de simples instruments et accessoires pratiques. Aujourd’hui, avec l’évolution de la technicité et des besoins des consommateurs, les artisans ont modernisé leur façon de travailler de manière à s’adapter aux nouveaux enjeux du marché. Marteau de vitrier, mastic, coupe-verre, tournette, la caisse à outils du professionnel est devenue très large.

Quels sont les bons outils du vitrier ?

Si le fait de couper et de poser ou de percer du verre semble être à la portée de tout bon passionné de bricolage, le véritable savoir-faire d’un vitrier agrée pour l’installation d’une fenêtre à Cannes dépendra d’abord sa capacité à manier tous les outils existants. En observant les éléments qu’il y a dans la caisse à outils, les consommateurs verront tout de suite ce petit marteau de précision avec un manche en bois ou en métal. Il s’agit du fameux marteau de vitrier qui lui sert dans l’installation des supports (décoratifs ou non). La tête en forme de pied-de-biche est destinée à enlever les clous et la manche en biseau pour dresser les moulures en bois.

Vous avez ensuite, dans un coin, le pistolet à vitrer, qui s’apparente à une sorte de cloueuse-agrafeuse. Les sachets de clous accompagnent continuellement cet instrument indispensable. D’un côté de la caisse à outils, on peut voir un panel de couteau qui se distingue, bien sûr, par leur forme, mais surtout par leur usage. Le couteau à démastiquer, qu’il soit en bois, en métal ou en plastique servira à ôter les restes de vieux mastiques.

Son frère, le couteau à mastiquer, dont la lame à été façonner en forme de feuille de laurier, est plutôt utilisé pour insérer et lisser le mastic lors de la pose du support. Ensuite, on a la spatule à lever. Les vitriers l’utilisent que très rarement lors des simples travaux de menuiserie. Il sera toutefois très utile quand il faudra installer et positionner de lourds matériels en verre. Pour finir, vous avez le gratte-vitre facilement reconnaissable par son manche antidérapant et ses lames interchangeables. Il servira à renforcer le côté esthétique de chaque support.

Les accessoires

Comme on peut le voir dans le domaine de la construction et de la menuiserie, les outils principaux sont toujours accompagnés de quelques accessoires. Le terme « accessoire » renvoie souvent à un usage facultatif ou complémentaire, mais les consommateurs découvriront qu’il en sera tout autrement pour le miroitier Cannes. Les lames de rechange pour grattoir seront d’une grande aide quand on veut que gagner plus de temps dans le maniement du verre.

Le coupe-verre est indispensable notamment lors de l’installation ou de la conception des vitreries décoratives. Ce sera également le cas de la tournette, ce grand compas qui servira à faire des coupes circulaires. Pour finir, il y a les divers mastics dont l’usage est essentiel lors de la pose des supports. Acrylique blanc, acétique silicone ou encore mastic de vitrier à l’huile de lin, différents choix s’offrent aux professionnels selon la situation.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY