Adoption d’enfant : quelles sont démarches nécessaires ?

0
484

L’enfant est le coeur d’un foyer heureux. Mais lorsqu’il tarde à venir et que la stérilité empêche de compléter le bonheur d’un couple, ce dernier peut se tourner vers l’adoption.

Après avoir mûrement réfléchi, et poser le pour et le contre, vous décidez de vous lancer enfin. Ainsi, je vous explique les démarches et étapes que vous devriez franchir afin d’y parvenir et gouter au plaisir d’être parent.

Qui peut adopter des enfants ?

Le taux de croissance d’adoption d’enfant ne cesse d’augmenter chaque année. Plus de 10 000 couples déposent une demande, spécifiquement des candidats adoptant ayant entre 30 et 45 ans. Mais, avant de vous lancer dans cette aventure enrichissante, posez vous la question : est ce que je peux adopter un enfant ?
Toutes personnes ayant plus de 28 ans ont la possibilité d’adopter, qu’elles soient mariées ou célibataire. Néanmoins, certains pays refusent les célibataires. Pour cela, je vous conseille de vous adresser à un avocat pour en savoir davantage. Notamment, comprendre grâce à un avocat le droit de la famille à montpellier ou dans votre région. Quant aux concubins, ils ne peuvent pas adopter un enfant ensemble. Seul un des deux parents (juridiquement célibataire) peut procéder aux démarches de l’adoption. De ce fait, en cas de rupture, le parent qui ne sera pas reconnu juridiquement n’aura aucun droit sur l’enfant même s’il a contribué à l’éducation. Alors si vous êtes en couple et que vous souhaitez adopter, je vous conseille de vous marier d’abord, afin que vous et votre futur enfant soient mieux protégés.

La procédure d’adoption

La première étape pour adopter un enfant est la demande d’agrément. Elle consiste à écrire une lettre adressée au conseil général de votre département. Il s’agit d’une simple lettre contenant votre présentation : nom, prénoms, situation de famille …, en précisant que vous êtes candidats à l’adoption. Peu après, vous serez convoqués à une réunion d’information, et un dossier de candidature à compléter vous est remis. Durant cette réunion, vous bénéficierez de toutes les informations nécessaires sur l’adoption (les aspects psychologiques et juridiques): la procédure à suivre, les dossiers à fournir… Ensuite, il faut envoyer un courrier au Président de conseil général de votre département. Après confirmation et ajout de tous les dossiers nécessaires, vient l’étape de la rencontre entre les futurs parents, l’assistante sociale et un psychologue. La décision est prononcée environ 9 mois après ce face-à-face. Les cas de refus sont rares. Mais si par malheur la réponse est négative, les candidats concernés peuvent saisir le tribunal administratif contentieux.

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY