4 astuces pour réussir les travaux d’élagage

0
63

Les branches de vos arbres commencent-elles à prendre du volume et de la hauteur et deviennent beaucoup trop encombrantes ? Pensez à les élaguer avant qu’elles ne causent des désagréments pour votre voisinage. Voici quelques conseils qui pourront alors vous aider à réussir l’élagage de vos arbres.

Identifier les branches à supprimer

En premier lieu, il faut configurer un plan d’approche efficace afin de mieux s’organiser dans la réalisation des travaux. En même temps, vous devez déterminer la forme que vous voulez donner à l’arbre tout en considérant la spécificité de chaque espèce. En effet, la méthode d’élagage à appliquer diffère d’un arbre à un autre. En plus, une coupe inappropriée peut être fatale pour l’arbre en question.

Ensuite, il faut repérer toutes les branches à éliminer. Il s’agit notamment des branches mortes, cassées, malades ou croisées. Non seulement elles sont dangereuses, car elles peuvent tomber à tout moment, mais aussi, elles nuisent à la bonne croissance de l’arbre. C’est également l’occasion de réduire les branches latérales et les branches du faîtage qui sont trop longues.

Bien choisir le timing

La réussite de l’élagage dépend en grande partie du moment choisi pour le faire. En fait, il existe de bon et de mauvais timing pour élaguer. Cela dépend généralement de chaque variété d’arbres. Par exemple, pour tailler le prunier, le cerisier ou l’abricotier, le début du printemps est la saison idéale. Tandis que pour les autres variétés de plantes, la taille se fait en hiver ou en automne.

En outre, le timing adéquat dépend aussi de l’état de l’arbre à élaguer. Par exemple, un arbre qui est déjà stressé ne doit pas être fortement taillé. Cela ne fera qu’augmenter son taux de stress et empêche une guérison rapide.

Enfin, sachez que le fait d’élaguer un arbre à la bonne période est très bénéfique pour lui. Cela favorise sa cicatrisation, assure la croissance de l’arbre et stimule la production de fruits. Il faut alors connaitre les caractéristiques de chaque plante de vos jardins afin de déterminer le moment propice pour les tailler.

Couper de manière nette et précise

D’abord, ne supprimez pas plus de 15 à 20% du feuillage de votre arbre. Dans le cas contraire, ce dernier aura du mal à se nourrir suffisamment et à transférer les nutriments dans toutes ses parties.

Ensuite, lorsque vous élaguez vos arbres, évitez à tout prix de couper les branches qui se situent trop près du tronc principal. En faisant cela, vous enlevez le collier de la branche qui est très important pour la guérison de la plaie. En plus, vous ouvrez une plaie qui peut rendre votre arbre vulnérable aux infections, voir le tuer. La coupe doit être bien précise. Elle se fait à 2 ou 3 cm du tronc. Pour ce faire, vous devez disposer de bons outils de travail tels qu’une scie d’élagage. Tâchez également de bien désinfecter vos outils avant et après chaque utilisation pour éviter la propagation des bactéries.

Faire appel à un élagueur professionnel

Élaguer un arbre n’est pas souvent une chose aisée. En fait, c’est un travail qui présente beaucoup de risque tant pour l’arbre en question que  pour celui qui intervient. C’est pourquoi il est vivement recommandé de confier vos travaux d’élagage à cet élagueur expérimenté qui se trouve en Calvados. Il maitrise toutes les techniques d’élagage à appliquer, peu importe l’espèce, la taille et l’implantation de vos arbres. D’ailleurs, vous pouvez trouver facilement un élagueur en demandant des infos à vos proches ou en consultant les sites sur internet.